Délégation académique à l'Action Culturelle

Concours National de la Résistance et de la Déportation

Le « Club mémoire » existe au collège Millevoye depuis 2016. Créé et animé par Madame PICARD, enseignante en histoire-géographie, il a pour vocation de préparer l’épreuve collective du C.N.R.D. Le travail de mémoire s’inscrit dans une démarche créative et innovante repérée à chaque session.

Le premier thème consacré est : « La déshumanisation dans l’univers concentrationnaire ».

Le travail donne lieu à l’illustration du témoignage de Simone LAGRANGE, rescapée d’Auschwitz, témoin clé lors du procès de Klaus BARBIE.

Monsieur VAILLANT, professeur d’Arts Plastiques, se joint à Madame PICARD.

Tous deux réalisent une exposition qui remporte le 3ème prix au niveau départemental.

Dès l’année suivante, Madame PICARD ouvre le club Mémoire à ses élèves de 3ème volontaires. Deux heures consécutives hebdomadaires sont consacrées au travail de recherche, lecture, analyse, création.

Avec les Archives Municipales, un mémoire sur le thème « S’engager pour libérer la France » est écrit par les élèves. Celui intitulé « S’engager pour libérer Abbeville » est classé deuxième au niveau départemental.

En 2018/2019, le club Mémoire est désormais animé par les deux enseignants, Madame PICARD et monsieur COCHET, professeur d’arts plastiques.

Une exposition sur le centenaire de l’Armistice est réalisée le 11 novembre 2018.

Le club Mémoire réalise ensuite une vidéo en stop-motion sur le thème de l’année : « Répressions et déportations en France et en Europe 1939-1945.

Espaces et Histoire » Les élèves de SEGPA section d’enseignement général et professionnel adapté et leur professeur Monsieur COUPEL, responsable de l’atelier bois, construisent des chariots sur roulettes pour insérer les tablettes et filmer. Une bande-son vocale est réalisée par des élèves de 3e avec leur professeur d’éducation musicale, Madame DUTILLOY. La voix est exploitée sous différentes formes : chuchotée, parlée, chantée, criée. Elle explore et investit l’image.

Les recherches des élèves se concentrent sur deux déportés abbevillois, victimes de la répression nazie dont le parcours est malheureusement emblématique.

Le « Club mémoire » est premier au classement départemental et représente le département de la Somme au niveau national.

En 2019/2020, le club Mémoire, toujours emmené par les deux mêmes enseignants, réalise une grande exposition sur le thème :

"1940, entrer en Résistance : COMPRENDRE REFUSER RÉSISTER"

Malgré les complications liées à la crise du covid, le classement est tout aussi brillant. Le « Club mémoire » obtient la première place au niveau départemental et une mention au niveau national en octobre 2020, le situant ainsi entre la 5ème et la 8ème place (parmi des centaines de travaux).

L ‘année 2020 – 2021 est marquée par la réalisation d’une BD :
« Histoire (s) de la Seconde guerre mondiale » :

8 histoires courtes de 4 à 7 planches scénarisées et dessinées par les élèves du club, sur différents épisodes de la guerre, relevant du local ou de l’histoire nationale. Les élèves bénéficient du soutien et des interventions d’Alex IMÉ et de JD Morvan (scénariste des BD « Irena et Madeleine Riffaud ») ainsi que du témoignage de Malka BRAUN ( fille du déporté Sam BRAUN).


Dès septembre 2021,15 élèves de 3ème choisissent de monter une vidéo qui mélange images d’archives, animations et productions d’élèves sur le thème :
« 1944, fin de la guerre. Opérations, répressions, déportations et fion du troisième Reich ».

La vidéo montre un oiseau animé en stop motion, qui survole une carte d’Europe et qui s’arrête à différentes étapes. Ces étapes montrent les mots du sujet : Opérations, Répression, Déportation et fin du Reich. L’oiseau s’arrête sur les plages du débarquement, à Oradour sur Glane, à la Libération de Paris, à la Libération d’Abbeville, à Varsovie lors de l’insurrection et enfin à Auschwitz lors des marches de la mort.

Les élèves sont divisés en groupes, chacun travaillant sur une étape.

Recherches, élaboration d’un texte, choix des images d’archives…La réalisation est complète. Avec une application sur leur téléphone (kinemaster), ils réalisent un montage de leur étape en « voyageant » sur leur photos d’archives ou sur les dessins d’un autre élève. Ils lisent leurs commentaires et réalisent les transitions entre chaque image. Un groupe travaille sur la carte et l’animation de l’oiseau qui fait le lien entre les étapes.

Les élèves de la CHAM de Madame DUTILLOY créent deux slams accompagnés qui illustrent musicalement l’action. L’interprétation d’un poème de Madeleine RIFFAUD et la réinterprétation de Nuit et brouillard de Jean Ferrat sont enregistrées en studio. Monsieur COCHET les adaptent au film et finalise le montage vidéo.

Cette production d’élèves se définit comme un véritable devoir de Mémoire. Les élèves ont fait vivre l’Histoire à travers les témoignages et grâce à la dimension artistique. La Mémoire est indispensable à l’heure où les derniers témoins de cette période disparaissent. La Mémoire est affective et a tendance au particulier. Elle est essentielle à la compréhension de l’Histoire. Mais les élèves ont réalisé un devoir d’Histoire. L’Histoire analysée met en perspective et tend à l’universel et à l’objectivité. La transdisciplinarité permet de rendre vivant, voire émouvant, un récit historique argumenté. Ce projet a permis à des élèves qui n’étaient pas forcément scolaires, de donner un sens à l’école et de retrouver une certaine motivation. Une dizaine d’élèves ont présenté ce sujet à l’oral du DNB diplôme national du brevet et ont obtenu entre 92 et 100 / 100.

Chaque élève a trouvé sa place au sein de l’interdisciplinarité. Les différentes sorties (la Coupole à Saint-Omer, le Mémorial de la Shoah à Paris), la rencontre de JD MORVAN, le scénariste de BD qui est venu leur parler de Madeleine RIFFAUD, le film vu au Rex : « Ces traces qui restent » en présence du réalisateur O. FÉLY-BIOLET, motivent les élèves et participent à leur ouverture artistique et culturelle.

Le « club mémoire » obtient la première place au niveau départemental et représente le département de la Somme devant le jury national de l’été.

Exposition du 11 novembre 2018

http://telebaiedesomme.fr/memoires-dhier-et-daujourdhui/rendre-hommage-a-lamemoire/
Lien Vidéo – Réalisation :
http://telebaiedesomme.fr/memoires-dhier-et-daujourdhui/ecrire-la-memoire/
Lien Création 2019 – 2020 :
http://telebaiedesomme.fr/memoires-dhier-et-daujourdhui/apprentis-journalistes-au-coeur-du-cnrd/

Mise à jour : 29 août 2022